25 ans du site de Rudnik (République Tchèque)

En octobre 1993, il y a 25 ans, Avon Rubber plc. (qui deviendra Avon Automotive puis AKWEL) faisait l’acquisition de 65 % des parts de la société Rubena Náchod, spécialisée dans le caoutchouc et basée à Rudnik, bourg d’un peu plus de 2000 habitants au nord de la République Tchèque.

À son entrée dans le groupe, l’usine de Rudnik avait déjà une histoire longue de plus de 70 ans ! Créée en 1921, elle fut la première usine tchèque de fabrication de soie artificielle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a produit des parachutes pour l’industrie militaire. Elle s’est reconvertie ensuite dans la confection de fils textiles entrants dans la fabrication des pneus jusqu’en 1968 et le rachat par la société Rubena Náchod qui a marqué le début de l’activité d’extrusion du caoutchouc sur le site.

Après avoir fabriqué des cylindres pour les imprimantes Lexmark dans les années 2000, le site s’oriente peu à peu vers la production de pièces de refroidissement pour l’automobile et le poids lourd (Land Rover, Nissan, Renault, Scania, JCB…) qui sont aujourd’hui le coeur de son activité.

Fort de 600 collaborateurs, maîtrisant l’extrusion, l’injection et la vulcanisation (curage) du caoutchouc, le site de Rudnik produit chaque année plus de 10 millions de pièces de refroidissement pour les groupes TATA, BMW, Volkswagen, Ford ou Volvo.

   

Ce site utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de vous offrir un service optimal et des contenus personnalisés.

En savoir plus